Sélectionner une page

Inconscient et hypnothérapieIl existe chez tous les humains une partie consciente et une partie inconsciente. Cette dernière contrôle notamment le fonctionnement de nos organes. De nombreuses méthodes permettent de mieux communiquer avec son subconscient, c’est notamment le cas de l’hypnose. Inconscient et hypnothérapie sont donc très liés.

Communication entre conscient et inconscient

Durant les débuts de l’hypnose, l’inconscient est avant tout considéré comme la base des problèmes des clients. C’est Milton Erickson qui pour la première fois conçoit l’inconscient non pas uniquement comme un élément de conflit mais surtout comme une source de solutions. En effet, selon lui, l’accès à l’inconscient par l’hypnothérapie permet de lever les barrières du conscient, annulant ainsi les habitudes et les croyances limitantes. Le client a alors accès à une ressource illimitée qui va l’aider à trouver les éléments dont il a besoin pour aller mieux. Le subconscient étant totalement libre et sans contraintes, il va permettre de voir le problème sous un jour nouveau.

Pour arriver à ces résultats et associer inconscient et hypnothérapie, Milton Erickson a développé une méthode appelée hypnose Ericksonienne. Après un travail d’induction préalable et de mise en confiance, le conscient et le subconscient peuvent alors communiquer et travailler ensemble.

Les métaphores pour communiquer avec l’inconscient

Les individus, où plutôt leurs subconscients, sont sans cesse en train de comparer les événements qui se produisent devant eux à des situations qu’ils connaissent, qui sont ancrées dans leur mémoire. Ainsi, l’inconscient comprend très bien les métaphores. Celles-ci peuvent être porteuses de messages très forts qui vont être vus comme une simple histoire par le conscient, mais dont les sous-entendus vont être correctement appréhendés par le subconscient.

Preuve qu’inconscient et hypnothérapie sont indissociables, cette méthode des métaphores est utilisée dans l’hypnose Ericksonienne et dans toutes les hypnoses indirectes. Au lieu d’ordonner les changements, comme le fait l’hypnose directe, ces techniques amènent le changement sous forme de suggestions, de métaphores, qui permettent au client de garder son contrôle et d’être plus en confiance.

Rechercher les causes de traumatismes dans l’inconscient

C’est dans le subconscient que sont enregistrés tous les souvenirs et les émotions, même s’ils ne sont plus accessibles par le conscient. C’est également le siège de l’imagination et de la créativité. Ainsi, lorsqu’une personne vit une épreuve négative, toutes les sensations liées à ce moment sont emmagasinées dans l’inconscient, et ressurgissent lors d’un événement similaire. Cela génère un traumatisme, bien souvent oublié par le conscient, mais très présent dans le subconscient. L’hypnothérapie va permettre d’avoir un accès total à ce dernier, et ainsi remonter à la source du traumatisme, à l’événement déclencheur. Le lien entre inconscient et hypnothérapie étant très fort, le schéma va alors pouvoir être brisé et les souffrances apaisées. Dans ce genre de cas, les solutions qui nous apparaissent consciemment ne suffisent pas car elles sont limitées à nos croyances, nos habitudes, nos valeurs, etc. Le thérapeute ayant reçu une formation à l’hypnose va guider le client à travers son inconscient.

L’hypnothérapie pour comprendre l’inconscient

Il n’est pas simple de comprendre son inconscient. Celui-ci se manifeste notamment lorsqu’une personne rêve. En règle générale, ceux-ci n’ont pas de sens, ce n’est qu’une succession d’image et de sensation assemblées les unes aux autres. Ces images ne sont pas à interpréter au pied de la lettre, ce sont des symboles dont l’inconscient se sert afin de faire passer un message. Certains de ces symboles peuvent être universels, mais la plupart d’entre eux sont propres à chaque individu. Il est ainsi difficile d’interpréter les messages envoyés durant les rêves, car ils n’apparaissent qu’une fois.

C’est à ce moment qu’entre en jeu la relation entre inconscient et hypnothérapie. Durant l’hypnose, le thérapeute va pouvoir émettre des hypothèses en s’adressant directement au subconscient. Celui-ci pourra alors exprimer le message de façon différente, et confirmer ou non l’hypothèse du professionnel. A cause de la subjectivité des symboles, il est recommandé pour les hypnothérapeutes de ne pas en utiliser, à part ceux fourni par le client, au risque de faire passer le mauvais message.

La communication avec le subconscient n’est pas une chose facile et se fait étape par étape. L’association entre inconscient et hypnothérapie permet une compréhension plus facile de soi-même.

error: