Sélectionner une page

idées reçues sur l'hypnoseIl existe de très nombreuses idées reçues sur l’hypnose et celles-ci ont la vie dure. Voici les 5 principaux préjugés concernant cette discipline et leur explication.

Un thérapeute peut-il faire ce qu’il veut durant une séance d’hypnose ?

L’idée reçue sur l’hypnose la plus fréquente correspond à la peur de perdre le contrôle. De nombreux thérapeutes parlent de la nécessité d’un lâcher-prise pendant les séances. Par conséquent, certaines personnes pensent qu’une fois hypnotisées, elles ne seront plus conscientes, et qu’ainsi le thérapeute pourra leur ordonner de faire des actions qu’ils ne veulent pas faire.

Il faut savoir que même si une personne sous hypnose va voir son attention diminuée (son conscient), elle est en pleine possession de ses moyens inconscients. Et c’est justement le subconscient qui régit des domaines tels que les valeurs morales ou les réflexes naturels. Un thérapeute ne peut donc pas faire ce qu’il veut d’une personne, car elle est toujours guidée par ses valeurs, même dans son inconscient.

 

Un professionnel peut-il hypnotiser n’importe qui ?

Souvent, les personnes ont peur de se faire hypnotiser contre leur gré. Il faut pourtant savoir que si une personne ne veut pas entrer en état hypnotique, le thérapeute ne peut la forcer, ce n’est qu’une des idées reçues sur l’hypnose. En réalité, ce n’est pas le professionnel qui agit sur le client, c’est le client lui-même qui se met en état d’hypnose, comme il peut le faire lorsqu’il rêve ou qu’il est très concentré. Il n’a donc pas de « pouvoirs » lui permettant d’hypnotiser tous ceux qu’il souhaite. Cependant, certaines personnes sont plus réceptives à cette pratique. Par exemple, lors des spectacles d’hypnose, l’artiste qui choisit des personnes au hasard dans le public afin de les hypnotiser fait tout de même une sélection préalable, sous forme de test, pour ne pas choisir des personnes réfractaires, qui vont mettre davantage de temps à entrer en état hypnotique.

Tout le monde peut-il être hypnotisé ?

L’état d’hypnose est un état naturel qui se manifeste chez tout le monde, notamment lors de phase de concentration intense ou, à l’inverse, de grande détente et de rêverie. Il est possible de prendre l’exemple d’un conducteur qui se retrouve devant chez lui, mais qui n’a pas de souvenir du trajet. On entre d’ailleurs en phase hypnotique toutes les 90 minutes : c’est à ce moment que l’on mémorise les informations principales, qui restent dans le conscient, et que l’on oublie les informations moins importantes, reléguées au niveau de l’inconscient. Ainsi, contrairement à une idée reçue sur l’hypnose plutôt répandue, tout le monde peut être hypnotisé, à condition de le vouloir et d’être en confiance. C’est le temps d’induction qui varie d’une personne à l’autre.

L’hypnose est-elle dangereuse ?

La discipline se rapporte à n’importe quelle psychothérapie. Cette idée reçue sur l’hypnose et sa dangerosité est infondée. Comme vu précédemment, il s’agit d’un état naturel. Ce n’est cependant pas une forme de sommeil, la personne reste « présente », elle entend tout et participe à sa propre thérapie. Il reste important de veiller à bien choisir un thérapeute ayant reçu une formation à l’hypnose.

Dans la même idée, il n’est pas possible de rester coincé dans son hypnose. L’état hypnotique est induit par des suggestions de la part du thérapeute. Sans ces incitations, l’hypnose ne peut pas continuer et ses effets disparaissent. La personne revient alors à son état de conscience habituel.

Les séances sont-elle identiques d’une personne à l’autre ?

Les séances ne sont pas identiques pour chaque client, c’est même l’inverse, elles sont toutes uniques. En effet, l’hypnothérapeute commence une séance en demandant des informations sur la personne : elle détaille son problème, raconte des souvenirs, etc. Le professionnel cerne alors vos valeurs et se base ensuite sur ces données pour structurer la thérapie. On peut donc considérer qu’il existe une thérapie pour chaque personne. Le déroulement de la séance va également varier selon le type d’hypnose utilisé.

La thérapie par l’hypnose est très efficace, notamment pour aider à dépasser des phobies, des addictions ou certains traumatismes.