Sélectionner une page

Jay Haley est un des fondateurs de l’Ecole Palo Alto, en Californie, notamment célèbre dans le monde de l’hypnose et de la psycho-sociologie pour être à l’origine de la thérapie brève. Cet américain a également participé à la naissance du concept de thérapie familiale.

Jay Haley Il a publié de nombreux ouvrages tout au long de sa vie, dont :

  • Strategies of psychotherapy, en 1963
  • Techniques of Family Therapy, avec Lynn Hoffman, en 1967
  • Advanced Techniques of Hypnosis and Therapy : Selected Papers of Milton H. Erickson, M.D., 1967
  • The power tactics of Jesus Christ, and other essays, en 1969
  • Changing Families: a family therapy reader, en 1971
  • Reflections on therapy and other essays, en 1981
  • Conversations with Milton H. Erickson. Vol. 1-2-3, en 1985
  • Learning & Teaching Therapy, en 1996

De multiples compétences

Jay Haley est né en 1923 dans une famille du Midwest. Pendant l’année de ses 4 ans, ses parents déménagent en Californie. Adolescent, il a servi dans l’armée américaine durant la seconde guerre mondiale et s’est ensuite dirigé vers UCLA, l’université de Los Angeles, d’où il sortit diplômé. Après un an à tenter de percer dans le monde de la dramaturgie, il s’orienta vers un master en communication à Berkeley. C’est à cette période de sa vie que Jay Haley fait la connaissance de l’anthropologue Gregory Bateson. Celui-ci lui propose de participer à une étude sur la communication.

Avec l’aide d’autres étudiants, il se penche sur de nombreuses questions et étudie des domaines très variés, dont l’hypnose. A cette occasion, il rencontre Milton Erickson à de nombreuses reprises, surtout entre 1954 et 1960. Ce dernier devint d’ailleurs célèbre en partie grâce à Jay Haley, qui publia en 1973 son ouvrage Uncommon therapy, basé sur les recherches du thérapeute.

Le projet Bateson reçoit en 1954 un financement de la Fondation Macy, qui permet à Jay Haley et ses collaborateurs de mener une étude poussée sur les schizophrènes. L’étude aboutie en 1956 à la publication de Vers une théorie de la schizophrénie, article qui restera comme étant la base de la thérapie familiale.

Durant l’année 1962, Jay Haley entre au Mental Research Institute of Palo Alto, et édite la revue familiale qui prendra le nom de Family Process avec Donald deAvila Jackson, psychiatre californien. Il se fait également aider par sa première femme, Elizabeth Haley.

Jay Haley devient également membre du département psychiatrie de l’Université de Pennsylvanie. A partir de 1967 et pendant les 10 années suivantes, il enseigne au Philadelphia Child Guidance Clinic.

La création du Family Therapy Institute

Le Family Therapy Institute of Washington, D.C. est crée en 1976 par Jay Haley et Cloe Madanes (sa seconde femme). Il réalise de nombreuses publications à cette époque, dont un de ses livres les plus célèbres et les plus vendus : Problem Solving Therapy.

Après avoir pris sa retraite du Family Therapy Institute au milieu des années 90, il déménage à San Diego. Avec l’aide de sa troisième femme, Madeleine Richeport-Haley, il produit des films sur les thèmes de l’anthropologie et de la psychothérapie. Celle-ci participe également à l’écriture de son livre Directive Family Therapy.

La rencontre avec le docteur Erickson marqua Jay Haley, qui réalisa de nombreuses études sur ses théories à propos de la formation à l’hypnose. Il a mis en évidence l’apparence interactionnelle et très organisée des études de Milton Erickson. Jay Haley a ensuite utilisé les travaux du thérapeute pour servir sa propre cause, c’est-à-dire la thérapie familiale. Lui et les nombreux autres élèves d’Erickson ont permis de faire grandir et d’améliorer le concept d’hypnose Ericksonienne.

Les étapes de sa thérapie

Durant ses thérapies, Jay Haley observe les réactions de ses clients en utilisant des instructions créatives et parfois même en les provocant. Il mit au point un système de compréhension des problèmes et des forces humaines, tout en gardant une approche pragmatique. Il utilise une thérapie stratégique qui consiste pour le thérapeute à s’adapter à chaque client en fonction de son ou ses problème(s). En effet, dans les années 50, les médecins commencèrent à étudier l’environnement du client, en plus du client lui-même, ce qui marque un changement important dans la discipline et aura également des répercussions sur l’exercice de l’hypnose, entre autres.

Les différentes étapes de la thérapie de Jay Haley sont :

  • Identifier le problème
  • Etablir les objectifs
  • Elaborer les solutions pour atteindre les objectifs
  • Examiner les résultats de la thérapie.

 Mort en 2007, il fut l’un des auteurs les plus talentueux de cette discipline.

Ressources et droit image : Jamespkeim

error: