Sélectionner une page
Dave Elman Hypnose

Dave Elman

Dave Elman, de son vrai nom David Kopelman, est l’un des plus célèbres hypnotiseurs du vingtième siècle. Né en 1900 et mort à l’âge de 67 ans, cet américain est l’un des premiers à avoir utilisé l’hypnose comme traitement médical. Aux États-Unis, il a prodigué des formations à l’hypnose à de nombreux spécialistes, psychothérapeutes et médecins. Il a été nommé « plus jeune et plus rapide hypnotiseur au monde » durant son adolescence.

Selon Dave Elman, l’hypnose sert à relier le subconscient et le conscient du sujet, grâce au contournement du facteur critique.

Ses débuts dans l’hypnose

Alors que son père était atteint d’un cancer, un ami de la famille a utilisé l’hypnose pour soulager sa douleur. Grâce à cette thérapie, celui-ci a pu jouer une dernière fois avec son fils avant de mourir. Ainsi, dès l’âge de huit ans, Dave Elman commença à apprendre des techniques hypnotiques par lui-même. Il entrevit alors les vastes champs d’applications de l’hypnose dans le domaine de la douleur, en plus des traitements médicaux traditionnels.

L’induction rapide

Dave Elman a été le premier à créer une méthode puissante et efficace d’inductions dites rapides. Pour lui, celles-ci doivent être de moins de quatre minutes. La transe, quant à elle, doit aller jusqu’à l’état somnambulique, c’est-à-dire être qu’elle doit être très poussée. Il pense que la catalepsie des paupières d’un sujet est la preuve de son état hypnotique. Celui-ci a ainsi conscience qu’il est en transe et s’aperçoit que c’est un état fort approprié pour débuter un changement. Pour Dave Elman, les suggestions doivent être directes. En effet, le client est motivé et conscient, il participe activement à son propre changement. Il est donc d’accord pour recevoir les mots justes, même si ceux-ci sont directs.
De façon simplifiée, cette méthode consiste à suivre ces étapes :

  • La prise de respirations longues et profondes les yeux fermés.
  • La catalepsie des paupières (le thérapeute suggère au sujet qu’il ne peut pas ouvrir les yeux).
  • « La détente ascenseur » (une vague de détente doit « descendre » le sujet de sa tête jusqu’à ses orteils).
  • Le « fractionnement » de l’hypnose par l’ouverture et la fermeture des yeux de façon répétées.
  • Le test du bras (le thérapeute soulève le bras du sujet et le lâche pour tester pour la perte de la tension musculaire).
  • « Perdre les chiffres », ou l’amnésie suggérée, pour la relaxation mentale.

Ces étapes doivent être entrecoupées de suggestions directes.

L’hypnose comme alliée de la médecine

En 1949, Dave Elman exposa sa méthode d’induction rapide et démontra son savoir du contrôle de la douleur à un ami médecin. Il lui a ensuite été demandé de prodiguer un cours d’hypnose à des docteurs et dentistes. Dave Elman insistait toujours sur le fait qu’il ne pratiquait pas la médecine et qu’il enseignait seulement les techniques d’hypnose.

Plus tard, il publia ses formations à l’hypnose sous forme de leçons puis écrivit un livre nommé Hypnotherapy. Sa méthode d’induction rapide, développée au départ pour travailler plus vite, devint célèbre et se révéla utile pour la médecine. Elle fut donc adaptée à cet usage. Ses étudiants obtenaient des états hypnotiques appropriés pour les procédures médicales et chirurgicales en moins de trois minutes. Une chirurgie sous hypnose a été réalisée par des étudiants, Dave Elman était quant à lui présent dans la salle d’opération en tant que « professeur » pour superviser les travaux.

L’induction rapide aujourd’hui

La méthode d’induction rapide de Dave Elman séduit encore aujourd’hui les hypnothérapeutes et les autres professionnels de l’hypnose. En France, une grande majorité d’entre eux sont formés à l’hypnose Ericksonienne, mais ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les autres courants de pensée, et notamment celui de Dave Elman.

En plus de sa méthode d’induction, Dave Elman propose également une façon simple et fiable pour tester la réactivité des clients sous hypnose.

Droits image : Dave Elman

error: