fbpx
Sélectionner une page

L’histoire de la PNL

La formation PNLL’histoire de la PNL
bandler_grinder

Les créateurs de la PNL

L’histoire de la PNL, ou Programmation Neuro-Linguistique, commence dans les années 70, suite au travail de Richard Bandler et John Grinder.

Une discipline récente

C’est en 1975 que ces deux psychologues se sont rencontrés à l’université de Santa Cruz, en Californie. Bandler était en formation pour obtenir son doctorat de psychologie, et Grinder était professeur de linguistique. Ils commencent à collaborer un an plus tard, lorsque Richard Bandler, qui était également mathématicien et informaticien, demande l’aide du professeur de linguistique. L’histoire de la PNL débute lorsqu’ils étudient Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls, trois grands thérapeutes de renommée internationale. C’est à partir de ces recherches qu’ils fondent la nouvelle discipline. Ils repèrent, décrivent et imitent les techniques des thérapeutes ayant fonctionné, puis en font un modèle afin de pouvoir le transmettre. John Grinder et Richard Bandler inventent l’art de la modélisation des idées. Ils considèrent que les hommes peuvent tous apprendre les mêmes choses, avec une formation adéquate et un peu de motivation.

Peu de temps après, ils publient ensemble deux volumes de « Structure Of Magic », qui présentent un processus permettant de déterminer comment une personne se représente le monde. Cette technique de linguistique, appelée le méta-modèle, accède à la structure profonde de la personne. Elle est grandement basée sur les travaux de John Grinder sur la grammaire transformationnelle.

De nombreuses influences

Gregory Bateson, spécialiste de la systémique et anthropologue, est également un personnage important de l’histoire de la PNL et a contribué à faire évoluer la discipline dès sa création. C’est également lui qui a présenté Milton Erickson à Bandler et Grinder. Peu après cette rencontre, ils publient Patterns of the Hypnotic Techniques of Milton H. Erickson en 2 volumes, en 1975 et 1977.

De nombreux autres courants de pensées ont apporté leurs idées à la PNL : l’Ecole Palo Alto, les théories des thérapies brèves et familiales, etc.

D’autres grands noms de la psychologie et même de l’hypnose font leur apparition au cours de l’histoire de la PNL. Il se forme alors une équipe autour de Richard Bandler et John Grinder. Celle-ci est constituée de thérapeutes de génie comme Milton Erickson, Robert Dilts, Leslie Cameron-Bandler ou Steve et Connirae Andreas.

Lors de sa création, la PNL est avant tout une discipline psychologique. Cependant, à partir des années 80, elle intègre également dans son mode de pensée d’autres domaines à première vue sans rapport. C’est notamment le cas de la neuroscience, mais aussi de la philosophie, de la santé ou du management.

La PNL en détails

Au départ, les modélisations sont basées sur la linguistique, mais très vite, l’histoire de la PNL montre que d’autres outils font leur apparition pour repérer et modifier les représentations mentales d’une personne.

Le terme « programmation » correspond aux différents programmes mentaux, conscients et inconscients. La « neuro-linguistique » associe d’une part le cerveau, le système nerveux et d’autre part le langage, verbal et non verbal. La PNL cherche à relier la perception sensorielle et l’état interne d’une personne à l’approche linguistique.

Richard Bandler définit la PNL comme étant :

« une éducation du cerveau, une sorte de mode d’emploi »

L’histoire de la PNL nous prouve que cette discipline est avant tout descriptive, elle s’intéresse au fonctionnement d’un processus, au « comment », contrairement à d’autres disciplines qui se concentrent sur le contenu, le « pourquoi » et sont explicatives. Elle se base d’abord sur l’expérience de la personne et considère que l’échec n’existe pas, qu’il n’y a que du « retour d’expérience » : l’échec lors d’une situation permet d’avoir de l’expérience, et l’expérience permettra de mieux réagir la prochaine fois que la situation se présentera. C’est le principe du feed-back. La PNL permet d’améliorer la façon de communiquer d’une personne avec les autres et lui permet de mieux se connaitre et de s’affirmer.

error: