Sélectionner une page
L’hypnose et la Programmation Neuro-Linguistique (la PNL) sont régulièrement citées côte à côte. Ainsi, il est facile de croire que ces deux disciplines sont proches, voire similaires. Cependant, il existe de nombreuses différences entre la PNL et l’hypnose.

La PNL n’est pas basée que sur l’hypnose

La discipline a été créée lorsque Richard Bandler et John Grinder ont étudié Milton Erickson, célèbre hypnothérapeute. Il est alors possible d’en déduire que la PNL repose sur l’hypnose. Ce n’est cependant pas le cas : c’est l’une des différences entre la PNL et l’hypnose. La PNL a en réalité étudié les comportements d’excellence de plusieurs experts, dans différents domaines, dont l’hypnose. La PNL n’est donc pas dépendante de l’hypnose.

La modélisation de l’hypnose par la PNL

La différence entre la PNL et l’hypnose vient du fait que la PNL a modélisé l’hypnose. Elle a donc étudié cette discipline pour développer des modélisations des techniques utilisées. La PNL a également modélisé des méthodes sportives, managériales, éducatives… Elle ne se base donc pas sur les apprentissages de l’hypnose pour le développement de ses théories.

Des objectifs différents

Une autre différence entre la PNL et l’hypnose se situe dans la nature des objectifs. L’hypnose est un état qui permet de lier le conscient et l’inconscient. Elle est appliquée directement pour résoudre divers problèmes. La PNL n’est pas un état mais une technique, permettant de reproduire les comportements positifs d’une personne. Ainsi, pour venir en aide aux clients, elle utilise les méthodes d’autres disciplines. Ce n’est pas la PNL en elle-même qui guérit, elle n’est pas appliquée directement, ce sont ses modélisations d’autres techniques qui le sont. La discipline permet d’apprendre à apprendre, pour ensuite utiliser cet apprentissage pour résoudre ses problèmes.

Pour résumer, l’état d’hypnose est un état dans lequel la conscience est altérée. Il est obtenu par induction. L’induction est une technique qui s’apprend, comme n’importe quelle compétence. Or, il est possible d’utiliser un modèle PNL pour apprendre de façon efficace l’induction.

L’utilisation du conscient et de l’inconscient

La principale différence entre la PNL et l’hypnose réside dans le fait que l’une est basée sur le conscient et l’autre sur l’inconscient. La formation PNL s’applique de manière consciente. Les clients n’ont pas de modification de leur état de conscience durant une séance, ils doivent être très concentrés pour pouvoir contrôler les modifications de ses représentations. Elle s’appuie plutôt sur ses comportements et ses émotions et lui permet de mieux les contrôler. La PNL permet également de mieux se comprendre, car elle peut déterminer les grandes tendances du caractère de quelqu’un, s’il est plutôt « visuel », « gustatif » ou « auditif », etc. Au contraire, un client hypnotisé va avoir accès à son inconscient et mettre son conscient de côté. La formation à l’hypnose part du principe que la source de tout problème se situe dans le subconscient, et va ainsi le résoudre par ce même biais.

L’hypnose provoque la confusion, la PNL propose des techniques claires

Une autre différence entre la PNL et l’hypnose est que la PNL va modéliser et structurer des techniques afin qu’elles soient faciles à apprendre. L’hypnose va plutôt se baser sur l’intuition et le lâcher-prise, sans logique particulière ni compréhension. La discipline, et notamment l’hypnose Ericksonienne, mise sur le langage pour embrouiller et augmenter la confusion d’un individu et l’obliger à utiliser sa créativité et donc son inconscient. La PNL, au contraire, supprime toute confusion en proposant des outils clairs et précis.

La PNL permet à un individu de comprendre son problème, l’hypnose lui permet de créer des solutions.

Malgré ces différences entre la PNL et l’hypnose, les deux disciplines se complètent et sont souvent enseignées ensemble. Elles s’opposent dans leurs objectifs mais sont complémentaires dans leur utilisation.

error: