Sélectionner une page

 

Quelles sont les limites de la thérapie ? Serait-elle plus présente dans notre quotidien qu’il n’y paraît ?

Richard Bandler et John Grindler au sujet de l’hypnose se posaient mutuellement la question de savoir « Qu’est-ce qui est hypnose ? Et qu’est-ce qui ne l’ai pas ? ». A ce jeu de questions, on pourrait aussi se poser la question « Qu’est-ce qui est de la thérapie ? Et qu’est-ce qui n’est pas de la thérapie ».

Dans « le Bourgeois Gentilhomme de Molière » Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Qu’en est-il à votre sujet ? Faites-vous de la thérapie sans le savoir ? Vous êtes parfois les premiers surpris à constater qu’une thérapie a fonctionné sans que vous puissiez comprendre quels en ont été les leviers. Une parole ? Une simple phrase ? Un conseil, aurait-il suffit à déclencher un grand changement ?

Il est important d’être proche de son client, d’être là avec lui et pour lui, d’être son meilleur supporteur, mais il est important parfois de savoir prendre du recul par rapport à sa propre pratique, pour saisir ce qui se passe réellement. Jouer les apprentis sorciers dans ce domaine peut être problématique parce que les paroles ont la puissance des métaphores, elles ont ce pouvoir de guérison sur les autres.

error: