fbpx
Sélectionner une page

Dès notre naissance notre cerveau se nourrit de nouvelles informations, de nouveaux apprentissages, en grandissant les mécanismes d’apprentissages restent tout aussi actifs mais la motivation s’amenuise souvent au fil du temps. Nous perdons notre créativité, notre confiance en nous, nous devenons moins enjoués. Certains d’entre nous, trouvent qu’apprendre devient difficile voire souffrant. Pourquoi tant de difficultés sont liées à l’apprentissage alors que la notion même d’apprentissage devrait être source de plaisir comme lorsque nous étions au stade de nos premiers pas ? Apprendre une nouvelle langue était merveilleux, apprendre à compter, à apprendre de nouvelles histoires, apprendre à apprendre … De nombreuses recherches menées aux seins d’universités japonaises, montrent que le langage de ceux qui enseignent est un des éléments déterminant en rapport direct avec notre motivation. Mais les modèles d’apprentissages obsolètes sont toujours ceux qui sont pratiqués au détriment de notre écologie. En tant que thérapeute, parents et enseignants nous pouvons facilement mettre en œuvre une façon de communiquer plus performantes pour que nos enfants et nous-mêmes retrouvions le gout de l’apprentissage lié à la découverte.

Dans cette conférence vous apprendrez : Des modèles linguistiques permettant d’installer facilement des croyances positives dans l’esprit des apprenants.

Brian Cullen dirige à Nagoya au japon un centre de formation et d’aide, les moyens de communication qu’il y a mis en place s’appuient sur des études universités japonaises menées sur des approches ericksoniennes. Si vous souhaitez en savoir plus, vous êtes tous les bienvenus lors du World Congress à Paris.

error: