Sélectionner une page

Qu’est ce que l’Hypnose ?

Formation Hypnose Psynapse

Accueil » Formation » Hypnose » Qu’est ce que l’Hypnose ?

Tout ce que vous devez savoir sur l’Hypnose

L’Hypnose, un outil thérapeutique

L’hypnose est d’un côté, vue par certains comme un état idéal au changement de notre conscience, à la modification de nos sens et de nos perceptions, et d’un autre côté, comme l’instant de libération des ressources enfouies apportant une autre dimension au phénomène hypnotique. C’est le réveil de l’inconscient, c’est alors la mise en place d’un espace thérapeutique, faisant ressurgir d’autres sens davantage intuitifs, plus originaux et plus aiguisés. Milton ERICKSON disait fréquemment : « la transe hypnotique est déjà thérapeutique »

Notre approche de l’Hypnose Ericksonienne

Milton ERICKSON affirmait qu’il était nécessaire de connaître les choses de la vie pour avoir la possibilité d’être proche de chaque client. S’ouvrant à l’univers de l’ethnologie grâce à Grégory BATESON, Milton Erickson était passionné des états de transe hypnotique dans les ethnies primitives ce qui lui a donné de l’inspiration pour son approche de guérisseur et hypnothérapeute.

Sous cette approche, et suivant Milton Erickson, on vous propose à Psynapse des formations hypnose tournées vers le monde, en harmonie avec ses changements, ses tendances et ses impacts culturels. Plus que jamais, l’hypnose ericksonienne est une hypnose adaptative, assimilée au monde d’aujourd’hui, une thérapie décidément brève.

Se fondant sur l’étude du fonctionnement du processus neurologique humain, cette méthode révolutionnaire ne cherche pas à valider des théories psychanalytiques pré existantes. Cet état d’âme « PALO ALTO », engendré par une diversité de domaines scientifiques, par des découvertes et des essais constants est à PSYNAPSE une dimension professionnelle multi référentielle.

La maîtrise de techniques languagières

En formation hypnose, en maîtrisant le Milton modèle, c’est-à-dire en maîtrisant les techniques de langage inspirées de celles de Milton Erickson, vous allez améliorer votre aptitude à communiquer. Ce langage, connu sous le nom de langage ericksonien ou communication ericksonienne, est le véritable langage de la communication, qui, associé avec le Métamodèle de la PNL, le modèle de Milton Erickson, forme les clés du langage du changement.

Au cours de votre vie de tous les jours, vous distinguerez que vous avez un style de langage Milton modèle ou métamodèle, vous allez dors et déjà commencer à agrandir votre ouverture sur le monde en apprenant à manipuler ces processus inconscients.

Vous allez découvrir les apports de Ernest Rossi, Steve de Shazer, la famille Andreas… Vous serez capable de voir le monde avec plus d’optimisme et plus d’envie d’expérimenter. Vous serez déjà sur les traces des grandes images de la thérapie à l’instar de Virginia Satir, Gregory Bateson, Stephen Gilligan, Jeffrey Zeig, Stephen Lankton, Janet Sasson Edgette, Roxanna Erickson Klein, jay Haley qui étaient des proches de Milton H. Erickson.

La définition de l’hypnose

Le cerveau humain travaille continuellement durant notre vie entière. Il agit inconsciemment pour certaines actions comme la respiration, il ne nous est pas nécessaire de penser à respirer. L’hypnose donne accès à cette partie inconsciente et permet d’en tirer pleinement profit. Les définitions de l’hypnose changent avec le temps et les thérapeutes.

Comment définir l’hypnose ?

Officiellement, on définit l’hypnose comme « état de conscience modifié », état qui peut être provoqué soit par un professionnel, soit par nous-mêmes. L’état hypnotique est en outre fréquemment atteint, à la vue d’un film, pendant un moment de profonde concentration ou par opposition, quand on « décroche » de la réalité et que l’on commence à imaginer.

L’esprit est alors soit centré sur une réflexion, soit complètement détaché et laisse libre cours à l’imagination. Pour les deux possibilités, la notion de temps nous est inconnue. La méditation, la transe et le rêve sont des autres formes de l’état de conscience modifié.

Le fondateur de l’hypnose ericksonienne, Milton Erickson, définit l’hypnose comme suit : « C’est un état d’attention et de réceptivité intense avec une augmentation significative des réactions positives à une idée ou à un groupe d’idées ». Définir cette discipline reste cependant très difficile, et les thérapeutes sont d’accord sur le fait qu’il y a « plusieurs hypnoses ».

Le fonctionnement de l’hypnose

La définition de l’hypnose inclut le décorticage de son fonctionnement. Passer par certaines étapes est la manière la plus simple pour arriver à l’état hypnotique. La plus importante d’entre elles étant appelée « induction ». Cette étape permet de concentrer l’attention du client et de le faire atteindre un état hypnotique.

L’induction existe sous de très nombreuses formes mais qui peuvent être regroupées en deux classes : les inductions longues et les inductions courtes. Les courtes sont en général plus directives, et ne nécessitent qu’une poignée de minutes, ou même de secondes. Les longues sont relativement permissives et laisse davantage le client s’impliquer dans son état hypnotique.

L’hypnose comme thérapie

La formation hypnose a pour effet le renforcement et l’amplification des ressources situées dans l’inconscient d’un individu dans le but de transformer sa réalité. Sans hypnose, un sujet ne peut agir que sur ses pensées, ses coutumes et ses comportements conscients, qui sont limitées par des pensées qualifiées de « limitantes ».

En s’introduisant dans le subconscient, ces cotés limitants s’évanouissent, ce qui laisse l’esprit développer ses idées et y accéder sans limites. On peut trouver de nombreuses définitions de l’hypnose et des formes thérapeutiques hypnotiques. Ces dernières peuvent durer très longtemps ou très peu de temps, les suggestions peuvent être directes ou indirectes etc.

Les thérapies par l’hypnose sont vivement conseillées dans le cas des dépressions, des traumatismes, des phobies ou d’addictions. Dans certains hôpitaux, on utilise l’hypnose en chirurgie pour remplacer l’anesthésiant. Il est cependant nécessaire de faire attention à une fréquente erreur : les réponses à l’hypnose sont variables suivant les sujets.

Certains sont de loin plus réceptifs que d’autres. Si deux individus souffrent d’un même traumatisme et qu’ils sont soignés de la même manière, la thérapie peut s’avérer efficace sur l’un et ne pas fonctionner sur l’autre. Il faut donc bien choisir parmi les différents types d’hypnose.

L’hypnose et la science

La science s’est penchée depuis longtemps sur la définition de l’hypnose et de ses impactes. Au temps de Frantz-Anton Mesmer, les effets produits par l’hypnose sur des sujets ont été reconnus comme réels par les autorités françaises. Grâce à l’imagerie médicale, ils ont même démontré scientifiquement de nos jours qu’un état d’hypnose est couplé de réponses neurologiques.

Il n’est cependant pas du tout aisé d’effectuer une étude sur le phénomène hypnotique et les mécanismes mises en œuvre au cours de l’induction. Toutefois, on sait que lors d’une transe, la région cervicale contrôlant le sens analytique critique demeure active, mais que celle qui agit sur l’imagination et le rêve la domine.

Actuellement, afin d’être reconnu comme hypnothérapeute, il est nécessaire de passer par une formation à l’hypnose pour devenir praticien certifié.

L’hypnose : état d’apprentissage, de découverte et de plaisir

Notre cerveau traite continuellement une multitude infinie de connexions, travaillant à l’instar de nos ordinateurs les plus complexes.

Etat conscient et inconscient

Nous savons pertinemment l’existence de ces potentialités sans connaître la technique pour prendre le contrôle de ce perpétuel travail chimico-organique. C’est un mécanisme dit entièrement inconscient où il ne nous est pas nécessaire d’intervenir.

Milton Erickson disait souvent « si un mille-pattes devait se préoccuper de chacune de ses pattes pour avancer cela lui poserait probablement davantage de problèmes que si il les laissait faire toutes seules ». On peut affirmer que notre cerveau engendre naturellement cette potentialité particulière, ce mode de travail dit hypnotique idéal à la gestion des connections complexes.

En formation hypnose, vous allez découvrir que sous hypnose, il y a la présence très marquée de l’inconscient par opposition à notre partie consciente, qui, habituellement active, est cette fois-ci en retrait, un peu comme si elle sommeillait ou comme si elle observait passivement.

L'hypnothérapie

La maîtrise du thérapeute en hypnothérapie permet ainsi de gérer nos ressources peu exploitées. Le praticien réveille par exemple les facultés d’autogestion ou d’autoguérison qui sommeillent en nous, ceci en faisant appel à notre partie inconsciente.

L’hypnothérapie a aussi l’avantage de retrouver des événements traumatisants du passé qui créent souvent des problèmes personnels dans le but d’en changer les impacts sur notre vie. Ce n’est nullement une perte de contrôle, c’est plus une plaisante liberté de laisser passer le monde environnant pour que nous puissions nous focaliser sur nos réalités et sensations intérieures.

L’hypnose est, pour simplement dire, cet état en relation avec ce mécanisme interne, dans laquelle l’individu se retrouve en même temps dans un état d’apprentissage, d’exploration et de jouissance. Un état qu’on appelle également état de conscience modifié, dans lequel l’individu peut librement découvrir ses propres processus et ses ressources internes.

Les différentes formes d’hypnose

L’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne, contrairement au comportement de l’hypnose directe, est un type d’hypnose ou le spécialiste doit être en « position basse ». Il va dans l’écoute active et essaye de comprendre le client et s’engage à « un langage d’influence ». C’est un travail de qualité puisque le thérapeute va devoir s’adapter son ton et son langage selon les attitudes du client. C’est « la synchronisation au sujet ».

Ce type d’hypnose s’engage aux respects du client qui est unique pour chacun. Le thérapeute est un accompagnateur, et guide le client à savoir qu’il détient les solutions pour ses propres problèmes. Leur but est d’aider le client à les trouver. Le client est en confiance du au technique du langage non autoritaire. Cette thérapie a été créée par Milton Erickson depuis les années 50. De nombreuses formations à l’hypnose sont fondées sur ses exploits.

L’hypnose conversationnelle

C’est un type d’hypnose où le client et la thérapeute se met en conversation à propos du problème. Cette conversation adapte un langage particulier qui va conduire le client à un état mieux-être dans le but de découvrir des solutions adéquates. L’hypnose conversationnelle ne s’éloigne pas du type d’hypnose indirecte. Cette technique a été très développée par Milton Erickson.

La Neuro-Hypnose

La Neuro-Hypnose, c’est une thérapie qui s’établie fondamentalement sur des résultats rapides. C’est une technique où le client reçoit des éléments dont il a besoin pour sa thérapie, par le thérapeute. Comme l’hypnose ericksonienne, le thérapeute doit suivre le rythme du client à chaque situation. La séance peut se faire comme l’hypnose conversationnelle ou sous hypnose profonde. C’est un outil de changement, d’évolution et de communication. Cette transformation se base de la personnalité du client.

L’auto-hypnose

C’est une technique qui conduit à une personne d’orienter seule dans un état hypnotique, sans l’appui d’un thérapeute. La personne sera autoritaire et peut chercher ses propres solutions pour améliorer sa vie. L’hypnose est décrite comme un état de conscience transformé.

L’hypnose spectacle

L’hypnose est utilisée aussi dans les spectacles comme divertissement. Ce type d’hypnose a contribué à la célébrité de la discipline et à sa diffusion. Cela est justifié depuis 1841, par James Braid qui a vu et constaté son intérêt pour les applications hypnotiques après avoir assisté une projection publique de Charles Lafontaine, un célèbre magnétiseur.

Joseph Delboeuf, avec le magnétiseur Donato, applique l’hypnose de spectacle et ses expériences sur le public. Il suggère toute personne qu’elle a le droit d’utiliser l’hypnotisme dans un spectacle public comme dans une thérapie privée, et il défend l’idée de ce type d’hypnose.

Actuellement, l’un des célèbres hypnotiseurs est un artiste canadien nommé Messmer, un renommé magnétiseur Franz-Anton Mesmer. L’Hypnose s’évolue progressivement depuis 18ème siècle jusqu’à maintenant du aux thérapeutes modernes.

Les différents avantages de l’hypnose

L’hypnose possède différents avantages très essentiels mais souvent négliger par la majorité des gens.

L’hypnose pour tous les maux

C’est un avantage le plus essentiel de l’hypnose car elle s’adapte à plusieurs cas. Le règlement nous est efficace pour perdre de poids ou arrêter de fumer. Il nous aide à surmonter la peur, les traumatismes, comme la perte d’un proche et aussi d’autres cas.

L’hypnose est aussi utile dans le domaine sportive, elle peut évoluer les performances sportives et réduire les douleurs et les souffrances. L’hypnose, pour la thérapie, est utiliser aussi pour aide au développement personnel, elle permet d’évoluer sa concentration, de mobiliser son énergie et de réduire son irritabilité.

Un processus entièrement naturel

Il est prouvé qu’une personne se met en phase hypnotique, tous les jours, toutes les 90 minutes environ. Par exemple, on constate que si un individu est très concentré par un film, ou qu’un chauffeur est dans ses pensées, il arrive à la destination sans se souvenir de son chemin.

Ceci est du à l’hypnose. C’est une attitude naturelle pour les gens. Dans le cas du stress, l’hypnose est un remède de même effet que certains médicaments, elle réduit l’hypertension et la fréquence cardiaque. L’hypnose fait d’une personne un grand avantage, il n’existe pas de composition chimique comme dans le médicament, mais c’est la personne elle-même qui réagit, en puisant les solutions dans son propre inconscient.

De plus, l’hypnose peut être utilisée en chirurgie, il est possible de l’employer comme anesthésie générale dans certaines conditions.

La thérapie est possible pour les enfants

La thérapie n’utilise pas des médicaments mais se base sur un mécanisme que tout le monde possède naturellement. L’hypnose d’une thérapie est donc possible pour les enfants, cette adaptation est un grand avantage de l’hypnose.

Il est facile de passer à la phase hypnotique parce qu’ils sont encore à l’âge de créer et d’imaginer, qui met en avance la thérapie plus efficace et rapide. Les thérapeutes sont très compétents sur ce domaine car ils sont également former sévèrement sur l’hypnose.

L’hypnose pour enfants peut être un remède pour dénouer des problèmes au niveau scolaire, de résoudre des troubles de sommeil ou au niveau comportemental.

Le développement de la thérapie brève

L’hypnose pour la majorité des gens, est comme une thérapie très longue. Auparavant pas comme aujourd’hui, les cours d’hypnose étaient normalement très nombreuses pour obtenir un excellent résultat.

En ce moment, quelques thérapies, comme l’hypnose ericksonienne, sont très courtes et ne poursuivent que par quelques cours pour évaluer un problème. C’est aussi un avantage probable de l’hypnose. C’est la thérapie brève, tout simplement avec 5 séances qui est très complet pendant la durée.

5 idées reçues sur l’hypnose

Tout le monde a sa façon de prévoir l’hypnose. Il existe 5 idées essentielles qui expliquent le principe.

Origines de l’hypnose ericksonienne

Vers 1950, Gregorie Bateson, le cybernéticien et l’anthropologue, a pensé à s’associer avec Milton Erickson pour consultant sur le plan de l’étude des états d’hypnose et des recherches sur la communication à Bali. Durant le temps, Erickson a rencontré sur sa route John Grinder et Richard Bandler, grâce à Bateson et Margaret Mead qui est son épouse.

Ainsi Richard Bandler a nommé PNL ou Programmation Neuro-Linguistique la conception et l’élaboration de la boite à outil thérapeutique étudiée par Milton Erickson.

Dans le temps, John Grindler linguiste et Richard Bandler, universitaire en psychologie, ont écrit plusieurs livres sur la précision de Milton Erickson, un génie du thérapeute. Erickson mouru à l’âge de 78 ans, en Mars 1980 et laissa une grande fortune dans l’univers de la psychiatrie, de la psychologue, de l’hypnothérapie, de la pédagogie et de la communication.

Un thérapeute est-il libre de faire ce qu’il veut durant une séance d’hypnose ?

L’idée reçue la plus courante sur l’hypnose, c’est la perte de contrôle. Il s’avère que les thérapeutes ont un besoin de lâcher-prise. De même, d’autres personnes suggèrent que les thérapeutes profitent de l’inconscience des clients pour leur ordonner de faire des choses qu’ils ne feraient pas, consciemment.

Il est important de savoir que même si un individu hypnotisé se rend compte que son conscient diminue, il reste en pleine possession de ses moyens inconscients. Il ne reste que la moralité ou les réflexes naturels, appelé le subconscient.

Ainsi un thérapeute n’a pas accès aux pensées d’un individu, car ses valeurs réagissent toujours dans l’inconscience.

Un Spécialiste peut-il Hypnotisé n’importe qui ?

Fréquemment, tout le monde a la crainte d’être hypnotisé contre sa volonté. Personne n’est forcé à faire quoique que ce soit, le thérapeute ne vous oblige pas à entrer en état hypnotique, c’est tout simplement des idées reçues sur l’hypnose.

Il est bon à savoir que ce n’est pas le spécialiste qui agit sur le client, l’état d’hypnose vient du client lui-même, comme il peut le faire en rêvant ou lors d’une concentration intense. Le spécialiste n’a pas tous les « pouvoirs » et il ne peut pas hypnotiser n’importe qui. Certaines personnes sont plus sensibles à cette application.

Par exemple, dans le cas d’un spectacle d’hypnose, le spécialiste fait tout de même une sélection préalable sous forme de test. Quand il choisit un individu au hasard dans le public, cela évite le choix d’un individu désobéissant, afin de gagner du temps et rendre la mise en situation hypnotique plus rapide.

Toute personne peut-elle être hypnotisée ?

Il est naturel chez toute personne de passer à un état d’hypnose, par exemple lors d’une concentration profonde, lors de rêverie ou d’un grand repos. Valable aussi comme le conducteur qui se trouve devant chez lui, mais ne se souvient pas du chemin parcouru.

Toute personne arrive à une phase hypnotique à chaque 90 minute passée. Quand la phase hypnotique passe, les informations essentielles sont mémorisées, restent dans la conscience, et les moins importantes se font oublier, écartées par l’inconscient.

En conclusion, toute personne peut être en état hypnotique, s’il le souhaite et rester en confiance. L’idée reçue sur l’hypnose est contraire à la réalité. C’est le temps d’induction qui différencie d’un individu à un autre.

L’hypnose est-elle dangereuse ?

Le règlement est pour toute psychothérapie. Cette pensée sur l’hypnose et son risque sont injustifiés. Comme on a déjà vu, c’est une communication entre thérapeute et client, et ce dernier participe et reste à l’écoute de son traitement thérapeutique. Le mieux est tout simplement de choisir un thérapeute qui a poursuivi une formation hypnose.

En d’autre terme, on peut éviter de rester bloquer dans son hypnose. Lors de la phase hypnotique, la thérapeute donne des suggestions, par contre l’hypnose ne peut continuer si elle ne ressort pas ces soutiens. Le client revient à sa conscience habituelle.

Les séances sont-elles identiques d’une personne à l’autre ?

Non, chaque client a leurs propres séances et non identiques. Tout d’abord, le travail d’un hypnothérapeute débute à un traitement d’information concernant le client : on laisse le client de raconter ses passés et ses souvenirs, de préciser son problème, etc.

Ainsi, le spécialiste traite ces informations en prenant compte à ses valeurs, puis ces données sont utilisées comme source pour structurer la thérapie. On peut dire alors que la thérapie est unique pour chaque personne.

La thérapie par l’hypnose est très opérante, afin de conduire une personne à surmonter des terreurs, des addictions ou des traumatismes. L’hypnose est une thérapie complexe, il s’adapte avec plusieurs cas selon les psychoses à guérir.

En ce moment, il existe plusieurs types d’hypnose car, depuis Franz-Anton Mesmer et son magnétisme animal, il a changé la discipline. L’hypnose directe L’hypnose directe est employé durant plusieurs siècles, c’est le type d’hypnose le plus classique.

C’est une méthode très efficace dans la médecine. Il permet d’agir rapidement le traitement d’une douleur ou pour diagnostiquer rapidement à une intervention. Pour le comportement du thérapeute en question, il doit se placer en « position haute », d’être leader et autoritaire.

Cela conduit au client de façon explicite : de savoir le problème qui doit être résolu ou le symptôme qui doit être effacé. Le ton est monotone et rythmé qui permet à une compréhension rapide.

A qui s’adressent nos formations en hypnose ?

Tous ceux qui témoignent d’un intérêt envers une formation en Hypnose Ercicksonienne, aux techniques de l’hypno-coaching, l’art de l’accompagnement et de la communication, les sciences humaines, l’étude de la psyché, les professionnels de la santé, le personnel de la relation d’aide, le personnel hospitalier, les psychologues, les coachs individuels, les coachs sportifs, les sportifs de haut niveau, les thérapeutes, psychothérapeutes, praticiens en hypnose, hypnopraticiens ou hypnothérapeutes et psychopraticiens, etc.

Mais aussi...

L’Hypnose s’adresse aussi à toutes personnes évoluant dans les domaines de la communication et de la gestion des relations humaines, les enseignants et formateurs en hypnose et thérapie brève… et toute personne souhaitant découvrir les secrets du développement personnel.

Qui peut bénéficier de nos formations en Hypnose ?

Tout le monde peut bénéficier de nos formations en Hypnose. Psynapse est représenté à Bruxelles et nos formations sont ouvertes à toute personne désireuse d’évoluer dans le cadre de la formation professionnelle avec des Professeurs qualifiés et chevronés dans les domaines de la thérapie et de l’hypnose thérapeutique et de l’hypnose ericksonienne, du nom de son créateur Milton Erickson.

L’hypnose Ericksonienne est la véritable hypnose car le « Wizard of the Desert » comme l’appellent les hypnotiseurs anglosaxons, ou le « Thérapeute Hors du Commun » comme préfèrent l’appeler les européens, n’arrête pas de nous émerveiller et de nous faire connaître l’hypnose par nous-mêmes.

Les enseignements de Milton Erickson

Vous pouvez faire la connaissance de cet univers grâce à des formations certifiantes formation-hypnose-certifiante.com et psynapse.fr/ Milton Erickson était à la fois flexible et savait s’adapter en thérapie, il pratiquait en s’adaptant, différemment d’un client à un autre. Comme Betty Alice Erickson le raconte souvent, son père Milton Erickson était doué d’un tempérament hors du commun, des fois sans détour dans sa pratique, des fois très peu permissif, et même agressif parfois.

Parfois, au contraire, il était très libéral, subtil et calmant. Des fois, il lui arrivait de choisir une forme d’hypnose conversationnelle non décelable par ses clients. « Milton écoutait avec ses yeux » Bertha Erickson.

Formations Hypnose ericksonienne, l’hypno-thérapie, l’hypno-coaching

En qualité de professionnels de la santé et de la relation d’aide, vous exercerez votre profession de médecin, infirmier ou psychologue clinicien avec une nouvelle approche. Ce sera de l’attention et de la communication avec le client tout en le respectant.

Vous userez de l’hypnose ericksonienne en connaissance de cause puis, l’hypnose deviendra progressivement votre deuxième langue. L’état de transe engendré par le langage hypnotique supprime tous les problèmes de communication.

Vous serez alors en relation, « sur la même longueur d’onde », avec votre client et il pourra accepter plus facilement les traitements ou prescriptions de tâches.

La formation Hypnose et ses applications thérapeutiques

Que vous soyez du monde médical ou psychopraticien confirmé ou en reconversion professionnelle venez faire la connaissance de l’hypnose ericksonienne, l’hypnose thérapeutique par excellence, et des applications de la thérapie ericksonienne, des thérapies brèves sous toutes ses formes.

De la PNL thérapeutique sous sa forme originale créée par Richard Bandler et John Grinder puis améliorée par les grands personnages de la thérapie tels que Watzlawick, P.Weakland,…. Anthony Robins, et sa fascinante habileté thérapeutique.

En développement personnel, « improve yourself » amélioration de soi-même. Vous découvrirez des techniques pour faire croitre votre confiance en soi et votre estime de soi grâces à des méthodes simples d’hypnose ericksonienne, d’autohypnose ou d’hypno-coaching.

Vous connaîtrez les astuces pour accroitre efficacement vos capacités. Vous arriverez sans tarder à faire en sorte qu’une personne soit en état de conscience modifiée ou en transe, transe hypnotique ou transe thérapeutique.

Les bénéfices de l'Hypnose dans une thérapie

En formation Hypnose, vos habiletés déjà acquises seront développées et décuplées, ce qui permettra à votre personnalité de surgir naturellement, votre soi intérieur, votre charisme et votre comportement en seront donc bouleversés. Vous réintègrerez l’Amour de soi et des autres.

Avant d’être dans la capacité de régler les dépressions, les troubles du sommeil, le manque de confiance en soi, les souffrances physiques et psychologiques, ainsi que les situations de stress causées par des troubles tels que les peurs ou les phobies, vous pourrez résoudre des problèmes tels que l’incapacité de gérer ses émotions en cas de conflit.

En formation Hypnose, vous allez accroitre efficacement votre capacité physique et mentale. « Dans l’hypnose, vous cherchez à modifier leur conscience du corps, leur compréhension du corps, de leurs expériences du corps et les réactions de l’organisme » Milton H. Erickson.

La maîtrise du stress, de la timidité, de la peur de s’exprimer devant une assistance devient alors réalisable par le biais de techniques tirés directement de l’hypnose thérapeutique.

Sélection de nos formations en Hypnose